lundi 16 mars 2009

11 - Petit moment littéraire

Bonjour chers lecteurs! Ouais, je suis de bonne humeur! Rare, hein?
Aujourd'hui je pensais justement sur ma relation encore. Comme vous le savez peut-être, je suis tellement heureux depuis que je suis avec ma présente copine, voilà presque un an et demi, que je m'entends parfois dire des petits mots cutes comme "ze t'aimeuh fow fow!", "mon 'ti bébé", "mon 'ti papoute" ou encore "ma belle paire de fesses". Ça pue le quétaine à plein nez, je sais. Je m'en rends malade des fois, ark!

Mais bon, ces pensées m'ont fait penser par la suite sur mes anciennes relations... pathétiques, quoi. J'entrerai pas en détails, parce que sinon on sortira pas d'ici avant Pâques.
Alors, quand une relation spécifique a atteint sa fin, j'ai écrit un petit poème pour moi-même. Et je l'ai gardé, et par las suite, oublié.
Je l'ai retrouvé il y a pas longtemps, mélangé avec pleins d'autres textes que j'avais écrit. Il est en anglais par contre, mais je le publierait quand-même ('scusez-moi les séparatistes anglophobes, mais j'vous aime pas non plus lol).
Sans plus vous faire attendre, le voici:


Bipolarity - Fuck you, Love you

Fresh hopes, brand new beliefs,
The promise nobody leaves.
Craving for the touch, the scent, the eye contact
We swear not to break the pact.

But fool yourself not my friend:
Love is like a fiend at a bend,
Waiting for someone to fall
To feast on his heart,
Big or small,
And rip it apart.

...And so it ends,
Now where everybody pretends.
For as much as I persist,
For you, I no more exist...


C'est pas du génie littéraire, mais je l'aime bien et je suis sûr que beaucoup de monde s'identifiera un peu, dans un contexte présent ou même passé. Donc, je le libère dans le monde. Dans le fond, l'art est fait pour être partagé, tel que le savoir. ;-)

4 commentaires:

| Jas | a dit...

Tu lui demandes-tu si elle aime ça des pétates ?

HAHAHAHAHAHA
:)

`{•̪•}´ψ a dit...

C'est pas assez phallique elle dit *winks in mishief* LMAO!

Fuck off a dit...

J'm'entendrais bien avec elle!! hahahaha! moi aussi j'suis devenue quétaine en criss... je taime fow fow mon bébé mennuieeeee..

... tabarnak... mais bon... faut bien avoir un petit côté tendre pour balancer avec notre côté givré ;)

`{•̪•}´ψ a dit...

Ça infecte notre corps très rapidement, hein? Il suffit qu'on soit heureux qu'un devient tout de suite des Calinours... argh! LOL Merci pour ton commentaire, en passant. J'adore ton blog, pas juste celui de la B1tch ou de Gus hihihi